Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


On se souvient, qu'à plusieurs reprises pendant la dernière campagne électorale des municipales, Hervé Chérubini [alors candidat à sa propre succession] avait précisé qu'il ne souhaitait pas être celui qui augmenterait les impôts à Saint-Rémy-de-Provence.
Son dernier discours prononcé lors du  " repas annuel de Romanin "  semble pourtant amorcer un changement dans ce domaine. Car, si le Maire de Saint-Rémy affirme toujours vouloir réaliser rapidement ses principales promesses électorales  -  la ZAC d'Ussol et la construction de la future Salle des Fêtes (de spectacles et de congrés) qu'il définit comme étant deux de ses projets prioritaires  -  celui-ci se rend bien compte que le budget dont il dispose actuellement pose un sacré problème pour la concrétisation de ces projets. Et la récente réponse du Sous-Préfet (confirmation d'une baisse suite à sa question sur la diminution substancielle des dotations de l'Etat pour la ville de Saint-Rémy) vient singulièrement compliquer la donne budgétaire de la commune.

Si le Maire de Saint-Rémy parle déjà de possibilités d' augmenter certaines recettes  -  augmentation de la taxe de séjour ( taxe que paient les "touristes" quand ils séjournent dans un établissement de Saint-Rémy ), mise en place de stationnements payants supplémentaires, augmentation des redevances d'occupation du domaine public, ...  -  il n'évoque qu'à demi-mots le sujet d'autres impôts locaux que sont la taxe d'habitation et la taxe foncière .

Et rien n'a été dit sur d'éventuelles économies sur le budget de fonctionnement de la ville. Pourtant les pistes d'économies existent. Alors quelques soutiens du Maire commencent à penser que la municipalité tarde à tordre le cou des dépenses de fonctionnement ou à mettre en place les "outils" qui permettraient d'installer un débat collectif et  " participatif "  sur le futur de Saint-Rémy au travers de Commissions Extra-Municipales ad-hoc .

La prochaine séance du Conseil Municipal ( Mardi 16 Septembre à 19h30 ) devrait donc aborder le sujet des finances municipales et nous devrions y voir plus clair dans les prochaines orientations budgétaires préconisées par le premier magistrat de Saint-Rémy. Seront-elles pour autant portées par l'ensemble des membres de sa majorité municipale issue des dernières élections ou verra-t-on apparaître les premières discordes sur ce sujet majeur  ?
Comment vont se positionner  Marie - Pierre  Daillan  et ses autres collistiers dans ce débat budgétaire  ?
Et  Didier  Maurin  -  spécialiste des finances  -  seul membre élu de la liste  " Saint - Rémy  Nouvelle  Donne "  -  acceptera t-il de cautionner ce premier reniement du Maire à ses promesses électorales ou demandera t-il des explications et des engagements concrets de réduction de dépenses en contrepartie de son soutien  ?
Finalement, les solutions pourraient peut-être aussi venir des propositions de ce dernier  !

http:saintremydetoutesnosforces.over-blog.com
Tag(s) : #Débat d' idées

Partager cet article

Repost 0