Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





A l’ouverture du Congrès socialiste de Reims et alors même que l’on ignore qui sera couronné(e), une chose est cependant certaine :  François Bayrou y sera sacré " ennemi intime "  ou  " amant possible " .


Que les choses soient claires, le MoDem et son président n’y sont pour rien et ce n’est que pour mieux saboter la courte victoire de la motion de Ségolène Royal que les autres prétendants ont fait de l’alliance possible avec le MoDem le point dur de leur « synthèse », comme on dit chez les socialistes .

Frisant le grotesque, Jean-Luc Mélanchon s’est même servi de ce prétexte pour quitter avant Reims, le navire et créer en toute simplicité le « Parti de Gauche … » . Avec tout le respect que je lui dois, le sénateur Mélanchon n’ est quand même pas tout à fait au niveau de l’Allemand Oskar Lafontaine qui a créé avec un certain succès le Parti  « Die Linke » …  Succès cependant théorique car on se rappellera qu’il est à l’origine de la chute  de Schröder et du SPD aux dernières législatives et de l’arrivée d’ Angela Merckel à la tête d’une coalition SPD / CDU / CSU .

Les " éléphants " socialistes sont décidément bien maladroits. Sincèrement ( Hamon, Emmanuelli, Fabius ? )  ou tactiquement ( Delanoë, qui à Paris, a fait des risettes au Modem pendant toute la campagne des municipales pour le récuser au moment de passer à l’acte, Aubry qui a des adjoints MoDem à Lille ... ), ils ont mis le MoDem au cœur du congrès de Reims, lui donnant un bruit médiatique et au-delà un rôle stratégique qui ne pourra que lui profiter. Mutatis mutandis c’est comme lorsque le Président Sarkozy demande à la justice réparation (et interdiction) pour « la poupée Vaudou » à son effigie : ça ne sert à rien, ça donne une image négative du plaignant, et une publicité d’enfer à « l’objet du délit » que tout le monde s’arrache .

Le clivage socialiste autour du MoDem est donc artificiel .  Il n’en est pas moins extrêmement intéressant pour l’avenir .  Le Modem fera avec ce qui sortira du congrès de Reims .  Il positivera si la ligne dure l’emporte donnant ainsi toute sa valeur à la prémonition de F.B. d’une explosion interne possible et surtout d’un détournement de son électorat social démocrate d’ici 2012 .  Mais il positivera aussi si la ligne ouverte l’emporte car cela permettra enfin de travailler, sans complexe,  à ces majorités d’idées dont la France a tant besoin .


Publié par  www.blogdudemocrate.org


P.S. :   lire aussi, dans le Monde daté de ce jour, l’éditorial de Fottorino sur le congrès du PS  “ Changez ! ” et la chronique de Patrick Jarreau " Le rénovateur caché du congrès de Reims ” ( Bayrou … ) .

Tag(s) : #Débat d' idées

Partager cet article

Repost 0