Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



   Certes, cette année 2009 s'annonce avec beaucoup d'incertitudes économiques .
   D' ailleurs, certains d'entre nous sont d'ores et déjà touchés dans leur travail ou dans leur famille par les conséquences de la crise financière  ( née il y a déjà plusieurs années et dont la bulle spéculative à éclatée en 2008 ) .

   En toile de fond, il y a cette crise dévoilée dans quelques dérèglements boursiers mais qui confirme un profond marasme structurel du capitalisme .   Surtout quand en France, elle s'accompagne de réformes libérales draconiennes, injustes et partiales  (  audiovisuel, collectivités locales et territoriales, énergies, enseignement, hôpital, justice, recherche, ...  ) .

   Et, dans ce contexte difficile, je ne veux avoir aucune oreille complaisante avec ceux qui nous claironnent du fond de leurs palais dorés que  " la crise a du bon "  -  la dernière trouvaille de la Majorité Présidentielle pour inciter le plus grand nombre d'entre nous à accepter de nouveaux efforts  (  et ainsi préserver avantages et profits des " barons du libéralisme "  ) .

   Pour autant, de grand changements économiques et sociaux se profilent à l' horizon de nos vies et de celles de nos enfants .   Les récents évènements de violence en Grèce dénotent ainsi le malaise grandissant des futures générations à accepter et assumer les conséquences des choix des responsables des générations précédentes .

   Ce sera un enjeu fort de l’année 2009 .   Empêcher l’anéantissement de toutes les lois qui protègent les salariés, les artisans, les commerçants .   Combattre cette volonté séculaire de faire payer la crise à ceux qui n’en sont pas responsables .

   Et sans cesse rappeler  qu’il n’y a qu’une façon de lutter pour le pouvoir d’achat  :   en redistribuant équitablement les richesses produites, fruit des efforts de tous .



   Au  plan  National  :


   A l'aube de cette nouvelle année, nous donnerions volontiers du crédit aux propos du Président de la République, surtout lorsque celui-ci appelle de ses voeux à l' apparition d'un monde nouveau  " plus juste et plus égalitaire " .
   Mais il faut aussi regarder devant nous pour rappeler qu’un espoir ne fait pas une politique :  le monde attend désormais des actes .
   Ainsi pourquoi en France, le Gouvernement de François Fillon n'agit-il pas pour obtenir une baisse immédiate et significative des prix des énergies en général, et des tarifications du Gaz en particulier  ?   ( alors que le prix du baril de Pétrole ne cesse de dégringoler depuis la fin du mois d' août 2008 et alors que le prix des principales matières premières n'a jamais été aussi bas depuis des années ) .   Il faut quand même préciser que depuis quelques mois, Gaz de France  -  à qui le Gouvernement a autorisé plusieurs hausses de tarifs lorsque les prix du baril de pétrole flambaient  -  a fusionné avec une entreprise privée du secteur de l' Énergie pour devenir  GDF Suez .
 
   Car redonner du pouvoir d'achat aux français, c'est d'abord se battre au quotidien pour défendre des intérêts collectifs .   Mais apparemment, en 2008, la réforme de l' Audiovisuel Public ( par la suppression autoritaire de la publicité sur les chaînes publiques après 20 h 00 ) passionnait un peu plus les membres de la Majorité Présidentielle .   Nous pouvons toujours espérer pour 2009  !

 
 L'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg .
     L'année 2009 sera aussi celle des élections européennes.

     Ces élections ont pour but de permettre aux citoyens de l' Union résidant en France de choisir les députés représentant la France au  Parlement européen  pour une législature de cinq années  ( 2009 - 2014 ) .

     Ainsi, les 6 et 7 juin 2009, avec une organisation spécifique du vote en huit grandes régions, nous enverrons  72  à  78  représentants  -  certaines incertitudes subsistent  (dues à la non ratification du Traité de Lisbonne)  -  au  Parlement  Européen .

     Je reviendrai sur l'importance des enjeux européens dans mes prochaines interventions .



   Au  plan  Local  :


   Sur le plan du logement à  Saint - Rémy ,  après l' annonce de la transformation des logements de l'ancienne Gendarmerie en une dizaine de futurs logements locatifs, le projet de la  Z.A.C. d' Ussol  prend encore du retard .
   En effet, les dernières délibérations votées lors de la séance du conseil municipal du 15 décembre dernier reportent le début des premiers aménagements d' au moins six mois .

   Les études de sols réalisées pour la future salle des fêtes confirment l' état marécageux du terrain choisi .   Ces résultats qui ne sont guère encourageants, augurent aussi malheureusement de futur dépassements financiers probables .   Par les temps qui courent, ces sur-coûts auraient du mal à être financés rapidement et retarderaient encore plus l' inauguration tant attendue de cet équipement collectif .

   Le déménagement des Services Techniques municipaux vers la Z. A. de La Massane est confirmé pour 2009 .   Ce déménagement devrait permettre la vente du bâtiment utilisé actuellement .

   Les différents travaux d'envergure entrepris ces dernières années pour la mise aux normes ainsi que pour la modernisation des écoles et des installations sportives (stades) sont maintenant achevés ou en passe de l'être .   C'est sans aucun doute, l'un des points forts sur lequel l'actuelle Majorité municipale peut s'appuyer .

   Sur le plan de l' Environnement, notre système de collecte et de gestion des déchets n'est décidément pas à la hauteur des ambitions affichées pour un Développement Durable par un tri sélectif et une valorisation .   L' unique réponse possible à cette problématique collective est le rapprochement des besoins des différentes communes limitrophes à Saint-Rémy pour réaliser des économies d'échelle et obtenir le financement d' installations partagées .  Car depuis le 1er janvier 2009, les sur-coûts engendrés par la fermeture du C.E.T. de Maussane - Le Paradou viendront gonfler les futures Taxes d' Enlèvement des Ordures Ménagères (T.E.O.M.) .   Et les solutions techniques retenues dans l'urgence ne peuvent être que provisoires car les critères et les normes de traitement par la valorisation s' imposent de plus en plus aux collectivité territoriales .

D'autres dossiers comme la création de places de crèche supplémentaires sont abandonnés ou au point mort .
Le déménagement des services de la Police Municipale (vers les locaux de l'ancienne Gendarmerie) ne verra pas le jour avant 2010 .


   En 2009, à Saint-Rémy, pour agir ensemble et mobiliser toutes nos forces à l'intérieur de budgets de plus en plus difficiles à tenir, il faudrait qu' une  " Union Sacrée "  domine les arbitrages et les débats .   Mais pour déclarer cette  " Union Sacrée "  encore faudrait-il pouvoir débattre pour s'entendre sur des dossiers d' intérêt général comme le sont les dossiers concernant le logement ou le développement urbain .

   Pour celà, gageons que la mise en place de la future Commission Extra-Municipale à l' Économie Sociale et Solidaire saura montrer le chemin de l' intérêt collectif en portant haut et fort les couleurs de Saint-Rémy et du pays des Alpilles .


   Bonne année 2009 à toutes les Saint-Rémoises ,   à tous les Saint-Rémois    (  ainsi qu'à l'ensemble des habitants des communes des Alpilles  ) .


          Patrice  Provido          MoDem    Sant Roumié de Prouvènço  -  Alpilles


Tag(s) : #Actualités Saint-Rémy

Partager cet article

Repost 0