Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



     Publié le mardi 13 janvier 2009 à 10H43


     Michel Vauzelle lance un appel en faveur d'une seule communauté d'agglomération



 Photo Frédéric Speich
C'est un big bang territorial qui se prépare .   Entre la réflexion sur la possible mutation des Départements et l'appel à la fusion des intercommunalités, il va falloir se préparer à réviser les lexiques alors même que plus d'un avait encore peine à cerner les réalités et les compétences de ces collectivités .   Qu'est-ce qu'une intercommunalité, pourquoi les trois intercommunalités du Pays d'Arles auraient intérêt à n'en faire qu'une et quels sont les freins à cette fusion .   Tour d'horizon en quatre questions .


1   Ça sert à quoi une intercommunalité  ?

Certains dossiers n'ont pas de frontière et il y a intérêt à les gérer de façon coopérative .   Ramassage des ordures ménagères  ( pourquoi avoir une benne dans chaque commune  ? ), distribution de l'eau, aménagement du territoire :  des communes ont compris qu'elles avaient un intérêt lié face à des dossiers transversaux et que le développement économique passait par une gestion coopérative de zones nouvelles et une taxe professionnelle commune.


2   Pourquoi les intercommunalités sont si peu connues  ?

Deux raisons essentielles :  les élus des communautés de communes et des agglomérations ne sont pas désignés au suffrage universel mais sont nommés par leurs conseils municipaux respectifs .   Ensuite parce que les dossiers qu'ils traitent  ( comme une station d'épuration )  ne sont pas toujours d'un érotisme torride .


3   Pourquoi fusionner les communautés  ?

Prises en étau entre Marseille et Aix d'une part, les intentions de fusion dans le Gard d'autre part, les intercommunalités du Pays d'Arles risquent d'être maisons de paille si elles ne lient pas leur destin sur l'emploi et l'aménagement du territoire .


4   Quels freins à la construction d'une agglo unique  ?

 Ils sont culturels, certains maires craignant d'être dépossédés de leurs prérogatives, politiques  ( la peur d'être happé par la ville centre )  et techniques .   Demander aux 36 communes du Pays d'Arles d'avoir une Taxe professionnelle unique est à lui seul un chantier dantesque .


Par  Philippe  Thuru  (  Pthuru@laprovence-presse.fr  )         


Tag(s) : #Intercommunalité - CCVBA

Partager cet article

Repost 0