Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





Incinérateur de Fos :   le  MoDem  votera contre  !




    
Publié le jeudi 5 février 2009 à 18H46



    
Menacé  de  devoir  payer  un  dédit  de  500  millions  d' euros ,  Eugène  Caselli  a  décidé  de  mettre  en  service  la  partie  incinération  de  l' usine  de  Fos  .   Un  choix  d' ores  et  déjà  très  décrié  .



À  Fos ,  le  chantier  de  l' incinérateur  avance .  Il  devrait  être  mis  en  service  courant  2010  .

Photo  Serge  Guéroult  .

     Nouveau rebondissement dans le long feuilleton de l' usine de traitement des déchets que la communauté urbaine  Marseille  Provence  Métropole  fait actuellement construire à  Fos - sur - Mer  :   Eugène  Caselli ,  le président  PS  de  MPM ,  vient de décider de mettre en service la partie incinération ,  courant  2010 .   Interrogé par  La  Provence ,  celui qui a succédé en avril dernier à  Jean - Claude  Gaudin  (  le maire  UMP  de  Marseille  qui a lancé le projet  ) ,  se justifie  :  "  Je n'ai pas choisi l' incinération ,  ni ce projet .   Nous allons néanmoins arriver à diminuer la part de l' incinération  et  à augmenter la méthanisation .   Nous arriverons  à  53  %  pour l' incinération  et  47  %  pour la méthanisation .   Je gère en fonction des circonstances  " .


Pour expliquer cette décision ,  Eugène  Caselli  ( PS )  s' appuie sur un audit qu' il a lancé au lendemain de son élection .   Ce document vient d' être présenté à des élus ,  dont les  18  maires de  MPM ,  lors de réunions internes .   L' audit  préconise la mise en service de la partie incinération ,  la méthanisation étant toutefois portée  à  50  %  des déchets traités .   L' audit  défend cette solution par l' avancée du chantier  et  par le dédit que  MPM  devrait verser en cas d' arrêt du projet  :   ce dédit est estimé  à  500  millions  d' euros ,  qui reviendraient à la société chargée de construire l' usine .   Ces informations confirment celles publiées par  La  Provence  dès le mois de  novembre  dernier ,  sur la base du  pré - audit ,  puis  courant  janvier .


Deux délibérations devraient être votées lors de la séance plénière de  MPM ,  le  19 février ,  afin de relancer une nouvelle délégation de service public et de modifier le contrat passé avec la société chargée de la construction et de l' exploitation ,  Urbaser  Valorga .   D' ici là ,  Eugène  Caselli  doit rencontrer  ce  lundi  9  février  les maires de l' étang de Berre .   Le lendemain ,  une conférence de presse est prévue à  Marseille .


Cette décision de la nouvelle majorité promet d' être très critiquée ,  particulièrement par les maires de l' ouest de l' étang de Berre  et  par les associations de défense de l' environnement .   D' autant que ces dernières années ,  la  gauche  marseillaise  s' est toujours opposée au projet d' incinérateur porté par l' équipe  Gaudin .   Une position qui n' a pas résisté au principe de réalité   . . .




Les  réactions



René  Raimondi ,  maire  PS  de  Fos - sur - Mer  :   "  Cette décision est inacceptable .   Je n' ai pas changé d' avis .   Je suis toujours contre cet incinérateur .   Et qu' on nie maintenant tous les problèmes de santé ,  ça me choque vraiment  " .   L' intercommunalité  " Ouest  Provence "  à laquelle appartient  Fos ,  organisera  vendredi  13  une manifestation à la  Halle  Parsemain ,  et une autre le  19  à  Marseille ,  au moment même où les détails de l' audit seront révélés .


Eric  Diard ,  député - maire  UMP  de  Sausset - les - Pins  :   "  C' est logique .   C' est bien de renforcer la partie méthanisation ,  et cela va dans le sens du futur  " Grenelle  2 "  de l' environnement .   Maintenant ,  on ne peut pas faire du tout méthanisation ,  c' est techniquement impossible .   Et les nouvelles unités d' incinération ,  dont celles - ci ,  ont des performances remarquables .  "


Christophe  Madrolle ,  conseiller  communautaire  MPM  et  responsable  national  du  MoDem  :   "  Nous comprenons la question des  500  millions  d' euros de dédit en cas de rupture de contrat ,  mais nous nous opposerons à cette délibération ,  parce que nous avons pris des engagements vis à vis des associations et des citoyens .   Nous demandons un moratoire de six mois ,  afin de développer le tri sélectif .   Après, on verra comment on fournit  ou pas  l' incinérateur et dans quelles quantités .   Il faut aller sur une vraie politique de valorisation des déchets  !   Toutefois ,  ce vote ne remet pas en cause la majorité composée autour  d' Eugène  Caselli .   Sur ce dossier ,  il est dans une situation difficile .   Il hérite d'une situation qui a été gérée de manière très compliquée par  Jean - Claude  Gaudin  et  Robert  Assante ,  l' élu  UMP  qui était chargé du dossier des déchets .   Simplement ,  la majorité qui gère aujourd'hui  MPM  est plurielle ,  elle va donc s' exprimer de manière plurielle  " .



La  Provence          

Eric  Goubert ,   Florent  Provensal  et  Fred  Guilledoux     (  redaction-web@laprovence-presse.fr  )          




  
Plus  d' informations  avec  les  réactions  des  responsables  des  collectivités  territoriales  et / ou  partenaires  du  projet  de  l' usine  de  traitement  des  déchets  de  Fos  :









Tag(s) : #Développement - Urbanisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :