Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog






   Lors de la   Conférence  nationale  du  Mouvement  Démocrate  ce  dimanche  8  février  ,    François  Bayrou  a qualifié de  " défaite "  pour  la  France  et  pour  l' Europe  le projet de réintégration de  la  France  dans le commandement de l' Otan ,  défendu par  Nicolas  Sarkozy .   Il a demandé que le choix qui avait été fait par  le  général  de  Gaulle  de quitter  en  1966  la structure militaire intégrée de l' Alliance  atlantique  " ne soit pas bradé ,  pas jeté aux orties " .

   Revenant sur l' intervention du  Président de la République  jeudi  5  février ,  François  Bayrou  a jugé  " honteux "  dimanche  que  Nicolas  Sarkozy  n' ait pas parlé de la situation  en  Guadeloupe  et  Martinique  . . .   ( Lire la suite )


. . .


Commentant les propos du  Président de la Répubique  qui a fait un nouveau pas samedi ,  devant la  conférence sur la sécurité  de  Munich  ( sud de l' Allemagne ) ,  vers un retour complet  de  Paris  dans l' Otan ,  François  Bayrou  a prévenu qu' une réintégration serait  " un aller sans retour " .   " Parce qu' il n' est pas imaginable qu' un grand pays comme le nôtre ,  à chaque alternance ,  entre et sorte du commandement intégré " .   En réintégrant cette structure , " nous lâchons la proie pour l' ombre " ,  a-t-il déclaré .   " En nous alignant ,  nous abandonnons un élément de notre identité dans le concert des nations ,  y compris dans le concert des nations européennes " .


" C' est une défaite pour la  France  " ,  et   " c' est une défaite pour l' Europe " ,  a-t-il affirmé .   " Nous abandonnons une part de notre héritage ,  et nous l' abandonnons pour rien " .   " Quand on est intégrés ,  on ne compte plus  ( ... )   On peut être indépendants en étant alliés ,  on ne peut pas être indépendants en étant intégrés " .

Revenant par ailleurs sur l' intervention du  Président de la République  du  5  février ,  François  Bayrou  a jugé " honteux "  dimanche  que  Nicolas  Sarkozy  n' ait pas parlé de la situation  en  Guadeloupe  et  Martinique .

" Ce qui se passe  en  Guadeloupe  et  Martinique  est grave " .   Il est honteux que le  président de la République  n' en ait pas dit un mot ,  dans une intervention d' une heure et demie " ,  a-t-il ajouté .   Et il est  " grave que les journalistes ne lui aient pas posé la question " .


Selon lui ,  la situation dans ces deux départements d' outre - mer  " dépasse les problèmes économiques et sociaux .   C' est quelque chose de très profond dans l' âme antillaise qui est en train de s' exprimer " .


La  Guadeloupe  est paralysée  depuis  20  jours  par une grève générale ,  tandis que la mobilisation sociale se propage  en  Martinique .



    Mots  clés  :    bayrou    otan    guadeloupe    martinique 



Tag(s) : #Mouvement Démocrate

Partager cet article

Repost 0