Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



    

  Écrit  par  Rédaction   
  21 - 02 - 2009




   Conformément à l’ idée fondatrice de rassemblement impulsé par  François  BAYROU  dans la création du  Mouvement  Démocrate ,  deux militants aux profils pourtant opposés décident de travailler ensemble pour apporter leur pierre à l’ édifice et faire des propositions susceptibles d’ intéresser des européens convaincus que nous sommes .

Démontrer que notre mouvement est riche de part sa diversité ,  que ses militants venu de tous horizons sont complémentaires .

D’ un coté  Grégory  FRANCOIS ,  Vice - président  des  Jeunes  Démocrates  13 ,  ex - UDF  de sensibilité littéraire car féru de philologie occitane et des questions de décentralisation culturelle .
De l’ autre  Philip  SION ,  Ingénieur en réseaux informatiques  ( et sociaux )  dans  la  Fonction  Publique ,  qui fait partie de ces nouveaux adhérents désireux d’ apporter par leur énergie et leur motivation un souffle nouveau et des idées nouvelles au débat démocratique .



Proposition  d' une  «  Taxe  Internationale  de  Développement  Durable  » :  La  T. I. D. D.

 


Nous devons aujourd’ hui penser une économie locale dans un espace global ,  à l’ échelle de la planète ,  de ses ressources ,  de ses limites .
L’ Europe peut et doit initier et participer à une véritable  « écolonomie  sociale  de  marché »  mondiale ,  selon l’ expression de  Corinne  LEPAGE ,  une réflexion globale sur la manière d’ échanger nos biens et nos services de
façon durable ,  en ayant toujours à l’ esprit le sens de l’ humain .
Ces échanges ne pourront plus jamais se faire au détriment de notre environnement .
Le  Plan  Climat  Energie  récemment voté fixe des objectifs réalistes et atteignables pour nous y aider .
Mais nous devons aller encore plus loin et réfléchir aux conditions d’ un développement soutenable de l’ espèce humaine sur notre planète ,  avec l’ Europe comme  «  région  du  monde  »  au coeur de cet écosystème global .

-

En ces moment où la France ,  l’ Europe  et  le  Monde  cherchent de nouvelles ,  de vraies valeurs ,  le  Mouvement Démocrate  propose celles du  Développement  Durable ,  car comme le disait déjà si bien  Martin  LUTHER  KING  :

 

«  Il nous faut apprendre à vivre ensemble comme des frères ,  sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles  »


Nous proposons de faire de l’ Europe le centre de la nouvelle  «  Ecolonomie  sociale  de  marché  »  en mettant en oeuvre un  «  protectionnisme  global  » ,  qui se matérialiserait sous la forme d’une  «  Taxe  Internationale  de  Développement  Durable  »  Européenne  ( la  «  T I D D  » ,  clin d’oeil à  la  TIPP )  sur les produits finis  ( non - substantiellement transformés ) ,  proportionnelle à la  distance  producteur  consommateur .


Elle aurait pour valeur entre  0 %  (  distance  producteur - consommateur  =  0 km  )  et  100 %  (  distance  producteur - consommateur  =  20 000  km  (  circonférence de la terre  /  2   ( distance maximale )  )  ) .
Exemple  :     Aujourd’hui ,  un gigot d’ agneau  de  Sisteron  vendu  à  Marseille  coûte  30 €   (  24 €  HT  ) .
Le même gigot venu de  Nouvelle - Zélande  coûte  10  euros   (  8 €  HT  ) .
Avec  la  T. I. D. D. ,  le prix de l’ agneau de  Nouvelle  Zélande  passe à  17 € 60  :   10 €  +  7,60 €  de  T. I. D. D.   (  8 €  x   ( 19 000 km  /  20 000 km )  )  :    presque  100 %  de  TIDD  car presque de l’ autre côté de la planète .
L’ agneau sisteronnais passe lui à  30,15 €  :   30 €  +  0,15 €  de  T. I. D. D.   (  24 €  x   ( 130 km  /  20 000 km  )  ) .
Le commerce local redevient compétitif , le coût environnemental est intégré .

N. B.  :
  -   Le montant peut sembler important ,  mais la pondération par la distance le rend parfaitement logique .
  -   Il semble souhaitable de faire passer le taux de  0  à  100 %  par paliers progressifs  de  10 %  /  an .
  -   Il est envisageable d’ exonérer les produits bénéficiant d’ un  label  « Equitable »  à définir ,  et / ou  les produits de première nécessité
 Image









   Détails du fonctionnement  :
 
  a )   1 / 3  de la taxe est reversée au crédit d’ un  Fond de Développement Durable  PAR  PAYS  « PRODUCTEUR » .
Il est reversé à ce même pays sous forme de subvention à des projets satisfaisant aux critères du  Développement  Durable .

  b )   1 / 3  de la taxe est reversée au crédit d’un  Fond de Développement Durable  PAR  PAYS  « CONSOMMATEUR » .
Il est de la même façon reversé à ce même pays sous forme de subvention à des projets satisfaisant aux critères du  Développement  Durable .
Les conditions d’ attribution des subventions sont gouvernées par l’ ensemble des pays ,  afin de ne léser personne dans le processus décisionnel et d’ en assurer un fonctionnement démocratique .

  c)   1 / 3  est affecté à un  Fonds de Développement Durable  aux  Pays en Voie de Développement .
Il est reversé sous forme de subventions à des projets d’ urgence sanitaire ou sociale  ( accès à l’ eau potable ,  lutte contre les épidémies ,  alphabétisation  …  )  ET  satisfaisant aux critères du  Développement  Durable .

Le  Développement  Durable  est encouragé partout .


Exemple  ( suite )  :    Sur les  7,6 €  de  T. I. D. D. ,  environ  2,50 €  sont reversés sur les  « comptes »  de  la  France ,  de  la  Nouvelle  Zélande ,  et des  Pays en Voie de Développement .
Ils seront tous trois libres de solliciter ces crédits que ce soit pour financer respectivement une redistribution équitable des fonds selon les revenus  ( France ) ,  la construction de nouvelles infrastructure routières  ( Nouvelle  Zélande ) ,  une politique d’ alphabétisation  ( Somalie  p. ex. ) .

 
Objectifs  :    (  par ordre d’ importance  )

  -   Promouvoir un  «  commerce  de  proximité  planétaire  »  en limitant les exportations et en favorisant les  «  marchés  intérieurs  »  de tous les pays   ;
  -   Diminuer les dépenses d’ énergies et la pollution liées à l’ exportation   ;
  -   Lutter contre l’ exploitation sociale visant à réduire les coûts de production au détriment de tous les autres facteurs   ;
  -   Aider  les  Pays en Voie de Développement   ;
  -   Favoriser une logique de développement des  «  territoires  locaux  »   ;
  -   Entraîner une logique vertueuse de  non - consommation et de non - besoin  (  accroissance  ?  )  afin d’ augmenter le  «  pouvoir d’ acheter ce dont on a besoin  »  dans les pays riches .

 

     Grégory  FRANCOIS   et   Philip  SION




Tag(s) : #Mouvement Démocrate

Partager cet article

Repost 0