Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




     Publié le mercredi 10 juin 2009 à 11H47



     Les  élus  renoncent  à  porter  l' affaire  devant  le  Conseil  d' État


Le maire  Pierre  Santoire  ( à droite )  et  son adjoint à l' urbanisme  Jean  Barral  affichent leur volonté de travailler sur l' élaboration d' un nouveau  PLU  avec la population et les associations .


     Photo   M.  G.



     Ça y est !   Les élus ont enfin pris leur décision .   Réunis en  " cellule de crise "  après l' arrêt de la  cour  administrative  d' appel  de  Marseille  sur le dossier ô combien sensible du plan local d' urbanisme  ( lire notre édition du  23 mai dernier ) ,  ils ont finalement choisi la voie de la sagesse .   Et renoncé à porter l' affaire devant le Conseil d' État .

La cour d' appel avait en effet suivi les conclusions du  tribunal  administratif  en première instance ,  et invalidé le plan local d' urbanisme de la commune voté en conseil municipal il y a presque cinq ans .   " C' est avec amertume que nous avons appris la nouvelle ,  reconnaît le maire  Pierre  Santoire .   Le jugement est d' autant plus sévère que cette annulation est indépendante de la commune :  elle est simplement due au fait que le commissaire enquêteur n' a pas suffisamment motivé son avis favorable ,  dans ses conclusions .   Pour autant ,  les élus et moi-même sommes prêts à retravailler ,  avec enthousiasme ,  sur le plan local d' urbanisme  ( PLU ) ,  avec tous ceux qui se sont intéressés ,  de près ou de loin ,  au dossier et qui se sentent concernés . "

 



" Nous prendrons le temps qu' il faut "




Cette volonté affichée de concertation ,  la plus large possible  ( même si les modalités de cette consultation ne sont pas encore définies ) ,  sonne ici comme une petite révolution :  les opposants au PLU avec ,  en tête ,  Jean - Pierre  Vianès ,  le président de l' association  Mouriès  Patrimoine  et  Environnement  ( c' est lui ,  entre autres ,  qui avait porté l' affaire devant les tribunaux il y a cinq ans )  ont souvent reproché au maire de ne pas avoir suffisamment consulté la population et les associations dans ce dossier .

 

Tout cela est de l' histoire ancienne .   L' adjoint à l' urbanisme ,  Jean  Barral ,  annonce les nouvelles intentions de la commune :  aboutir à un  nouveau  PLU  qui soit  " le plus consensuel et fédérateur possible " .   " Et nous prendrons le temps qu' il faut ,  assure le maire .   Avant même de lancer ,  par délibération ,  la phase officielle et l' enquête publique qui va avec .   Nous souhaitons faire le point avec la population et les associations sur ce dossier et repartir sur de bonnes bases . "

 

 

 

Par  Mathieu  Girandola   (  mgirandola@laprovence-presse.fr  )          




Tag(s) : #Développement - Urbanisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :