Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





   Les tarifs réglementés du gaz naturel resteront inchangés au 1er juillet ,  malgré la baisse des prix du pétrole que le gouvernement aurait pu répercuter sur ceux du gaz ,  affirme le  Journal du Dimanche .   Une information partiellement confirmée par Bercy :  dans l' entourage de la ministre de l' Economie  Christine  Lagarde ,  on indique  " qu' aucune décision n' a été prise " ...  ce qui signifie bel et bien que pour l' instant ,  il n' y a  " aucun calendrier d' une éventuelle évolution tarifaire "  du gaz au 1er juillet .   Il est même  " très probable "  qu' aucune évolution n' ait lieu .

  Ces tarifs réglementés du gaz naturel ,  qui concernent  93 %  des consommateurs français ,  sont  fixés par le gouvernement après avis de la  Commission de régulation de l' énergie .   Ils avaient augmenté de  15,2 %  en 2008 .   Ils sont calculés selon une formule prenant en compte les prix du pétrole ,  le cours du dollar ainsi que les coûts d' acheminement ,  de stockage et de commercialisation .


 

GDF  Suez  aurait  " préconisé un gel "  des tarifs


Or les cours du pétrole ont fortement baissé depuis le mois d' octobre .   Une première baisse des tarifs du gaz ,  de  11,3 % ,  a eu lieu le 1er avril .   Cette baisse avait été jugée insuffisante et trop tardive par les associations de consommateurs ,  alors que certaines plaidaient pour une baisse de  20 %  dès janvier .


Mais GDF Suez affirmait au contraire qu' il vendait déjà son gaz à un prix inférieur à ses coûts d' approvisionnement .   Et selon le JDD ,  le groupe  " a préconisé un gel "  des tarifs réglementés auprès de l' Etat ,  en plaidant que  " la remontée du pétrole ,  entamée ces dernières semaines ,  se poursuivra cet été " .


 

D' après  agence           

 



Tag(s) : #Débat d' idées

Partager cet article

Repost 0