Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




     Tennis  -  Trophée des Alpilles  :   un trio français dans le grand huit



     Publié le vendredi 11 septembre 2009 à 10H38

 

 

     De  Chaunac ,  Mahut  et  Guez  en quarts de finale

 

 

 

Nicolas Mahut n'a pas tremblé hier face à Jonathan Hilaire .  Son face-à-face avec le Belge Malisse promet aujourd'hui .

Photos  V. F.


 

Presque tous les meilleurs sont au rendez-vous saint-rémois. Aujourd'hui, six des huit têtes de série de la première édition du Trophée des Alpilles sont engagés en quarts de finale de ce tournoi ATP Challenger. Qualifiés depuis la veille, l'Allemand Bjorn Phau (nº1) et le Marignanais Sébastien De Chaunac (nº7) ont été rejoints hier par le Chypriote Marcos Baghdatis(nº3), le Suisse Stéphane Bohli (nº6), le Slovaque Lukas Lacko (nº8) et le Français Nicolas Mahut (nº5). Le Provençal David Guez et le Belge Xavier Malisse complètent le tableau.

Opposé à Bohli en fin de journée aujourd'hui, Baghdatis aura bénéficié d'une plage de récupération bien plus importante que ses concurrents : hier, c'est sans jouer qu'il s'est qualifié, l'Allemand Meffert ayant déclaré forfait. Il devrait donc être plus frais que son prochain opposant, tombeur du Monégasque Thomas Oger 6-3, 7-6. C'est David Guez qui s'est ouvert le premier des portes des quarts en fin de matinée en dominant son compatriote Cyril Saulnier 6-3, 7-6.

Si c'est le second qui a régalé le public avec les plus beaux points, Guez, plus constant dans l'effort, a fini par s'imposer au terme d'un jeu décisif dans la seconde manche très accroché. "Ça fait quatre fois que je le joue et quatre fois que je gagne, mais à chaque fois, c'est pareil : je suis toujours devant, j'ai l'impression d'avoir le match en main et puis, à la fin, je fais le con (sic)", analyse David Guez qui souhaite désormais "aller le plus loin possible". Pour cela, il faudra battre Lacko, qui n'a pas trop peiné face au jeune Jonathan Eysseric (6-4, 6-3).

Mahut assure le service

L'autre Jonathan à l'affiche hier, dénommé Hilaire, n'a pas pesé bien lourd face à Nicolas Mahut. Aussi solide dans l'échange que performant en première balle de service, l'Angevin a écoeuré son adversaire à force d'aces. Vainqueur 6-3, 6-3, il s'est permis de conclure les débats sur une deuxième balle de service gagnante. "J'étais nettement favori sur le papier, mais il faut toujours se méfier d'un adversaire qui n'a rien à perdre, déclare Mahut. Je suis venu ici pour gagner, mais le tableau est très relevé. Et c'est à partir de demain (aujourd'hui, ndlr) qu'il va falloir répondre présent".

Présent, Xavier Malisse l'a été face au pilonnage en règle de l'Allemand Berrer (tête de série nº4). C'est en instillant quelques grammes de finesse dans un match de brutes que le Belge a décroché son ticket. Une science du jeu dans laquelle Xavier-la-Malice devra encore trouver la meilleure arme pour la chasse au Mahut.




Par  Laurent  Rugiero   ( lrugiero@laprovence-presse.fr )          

 

 

 

 

Tag(s) : #Actualités Saint-Rémy

Partager cet article

Repost 0