Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

     En ce début de soirée du  Dimanche  09  janvier 2011 ,  peu avant  18 h 00 ,  au moment où  Saint-Rémoises ,  Saint-Rémois  et  invités  rejoignent la  salle  Jean - Macé  ( lieu choisi par la municipalité pour la cérémonie des voeux de la commune de Saint-Rémy-de-Provence ), au dehors, le temps est à l'orage !

 

   A l'entrée de la salle, le premier magistrat de la ville prend soin de venir saluer chaque arrivant et aussi d'inviter à venir se mettre à l'abri des intempéries.   Notre Maire est  " tout sourire "  et  tout laisse croire que la soirée s' annonce sous de bons hospices.

 

   Une fois à l'intérieur, en attendant que la population et les personnalités arrivent, certains lèvent la tête vers le toit de la salle pour faire remarquer que ce dernier est loin d'être étanche.   Et même les Saint-Rémoises et Saint-Rémois habitués à fréquenter la salle Jean-Macé  ( et qui ont donc déjà connaissance de cette anomalie préjudiciable à la bonne tenue des réunions publiques )  sont quelque peu gênés par une situation qui n'est pas très digne de l'image que la ville de Saint-Rémy-de-Provence doit donner d'elle.

 

   Néanmoins, en ce début d'année, tout le monde est ici présent pour afficher de bonnes résolutions et se prépare à écouter le discours du premier magistrat de la ville. A ce moment là, les fuites du toit ne plombent pas trop l'ambiance plutôt festive !

 

   Le Maire entame donc la présentation des évènements qui ont marqué l'année 2010 et annonce à la population les projets en cours et à venir .

 

   Cette année, pas de surprises, tous les projets évoqués semblent être connus de l'assistance et la soirée se déroule d'une manière plutôt consensuelle jusqu'au moment où le Maire expose ses griefs sur la réforme des collectivités territoriales.

 

   Rappelant les méfaits de cette réforme ( dénoncés par une majorité de maires de France, toutes tendances confondues )  et les risques encourus par un affaiblissement potentiel de la fonction et des prérogatives du Maire ( un des piliers de notre Démocratie Républicaine ), le premier magistrat insiste alors "lourdement" sur le rôle prépondérant que la récente réforme des collectivités attribue au représentant de l'Etat dans les départements  ( Le  Préfet )  pour assurer la future mise en place rapide et la coordination de cette réforme ( voulue par le Chef de l'Etat ).

 

  Après quelques minutes à écouter la mise en cause des représentants de l'état, Monsieur le Sous-Préfet d'Arles demandera malheureusement la parole pour préciser diplomatiquement que ce n'est pas la première fois que, dans la République Française, les Préfets ont un rôle important à jouer vis-à-vis de l'évolution des politiques locales et pour dire toute sa surprise qu'un élu de la République puisse avoir de tels propos publiquement.

 

   L'auditoire, un peu géné d'entendre le premier magistrat se faire directement "sermoner" par le Sous-Préfet, se dit à ce moment là que décidemment, ce soir-là, les cieux ne sont pas tout à fait favorables à Saint-Rémy et à son Maire.   Et selon la formule consacrée, puisse demain nous apporter des jours meilleurs ! ( et si possible dés 2011 ).

 

 

DSCF0008 DSCF0010

 

 

   Quoiqu'il en soit,  Didier  MAURIN  -  candidat  du  Centre ,  et  toute son équipe  vous souhaitent une  bonne  et  heureuse  année  2011  et  vous donne prochainement  rendez-vous  pour la présentation du  projet du Centre  pour les cinq communes du  canton de Saint-Rémy-de-Provence.

 

 

DSCF0006

 

 

     A  bientôt .

 

 

 

Tag(s) : #Actualités Saint-Rémy

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :