Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

     Le  projet  de  " réajustement "  de  l' incinérateur  passe  mal  à  Fos

 

 

 

     Publié le dimanche 18 juillet 2010 à 10H21

 

 

 

     50 000 tonnes méthanisées contre les 110 000 annoncées et une demande pour traiter 30 000 tonnes supplémentaires exaspèrent le maire de  Fos ,  René  Raimondi .

 

 

http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/hermes/2010-03/2010-03-30/2010032916321872.jpg

 L' installation de Fos doit prendre le relais de la décharge d' Entressen ,  en associant méthanisation et incinération .

Photo   Serge  GUEROULT

 

   " Une réunion surnaturelle ! "   En sortant du dernier Comité local d'information et de surveillance (Clis) de la société EvéRé, gestionnaire de l'incinérateur de Marseille Provence Métropole de Fos-sur-Mer, le maire de Fos René Raimondi ne décolérait pas.   En effet, alors que la mise en service de l'unité de méthanisation vient de commencer, les membres du Clis ont appris que l'exploitant  " ne pouvait pas traiter ( NDLR : méthaniser )  plus de 50 000 tonnes d'ordures ménagères alors que 110 000 tonnes avaient été annoncées".   Comment ?  " Les 110 000 tonnes correspondaient en fait à ce qui entrait dans la filière, mais l'exploitant affirme que seulement 55 000 tonnes pouvaient passer par le digesteur.   Le reste retournant, naturellement vers la valorisation énergétique, euphémisme pour l'incinération, " peste le maire.   " Je rappelle que Eugène Caselli, le président de MPM, avait affirmé que la part de méthanisation des ordures devait représenter 50% du traitement des déchets. On en est encore loin ! "



30 000 tonnes de déchets supplémentaires

  De surcroît, l'exploitant a, le 10 juin dernier, déposé en préfecture une demande afin de pouvoir recevoir 30 000 tonnes supplémentaires pour traiter les ordures résiduelles de Marseille Provence Métropole, ce qui ajoute à la colère de René Raimondi.   " A ce rythme là et avec une demande croissante de 10 % tous les ans, on commence à comprendre comment MPM va augmenter l'incinération, sans repasser par le labyrinthe administratif ! "

  " Il n'y a rien là d'anormal, estime Roger Reuter, le sous-préfet de l'arrondissement.   L'usine respecte en tous points l'arrêté préfectoral.   Les rejets notamment atmosphériques, sont très encadrés et ont été vérifiés. Ils restent inférieurs aux normes admises.   Par ailleurs, l'incinérateur a une capacité de traitement de 470 000 tonnes.   Autorisation a été donnée à EvéRé de traiter 410 000 tonnes.   Or, MPM produit 440 000 tonnes d'ordures chaque année.   Il ne s'agit donc que d'un réajustement qui ne nécessitera aucun travaux supplémentaire. "   Cette demande est, pourtant, selon une source proche du dossier " assez maladroite ".   " Il aurait été plus judicieux de déposer une demande globale pour n'avoir à essuyer qu'une contestation.   Là, on rajoute au côté dramatique de ce dossier et on ravive les tensions ".   Bien vu.

  René Raimondi qui dénonce, " les mensonges " entourant l'incinérateur persiste dans sa volonté de " faire fermer cette usine de malheur " même si, question recours, " il n'y a rien de significatif " pour l'instant.   De son côté, Roger Reuter a pu toutefois constater que la tension entre partisans et anti-incinérateurs est restée vive et que le projet " est resté en travers de la gorge " des élus fosséens.   Et apparemment, même avec beaucoup de mie de pain, ce dossier aura beaucoup de mal à passer.

 

 

 

Stéphane  ROSSI     (  La  Provence  )                 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0