Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog





     Publié le mardi 16 février 2010 à 14H08




     Cette  semaine ,   LaProvence.com   fait  connaissance  avec  les  benjamins  des  régionales .    Deuxième  épisode  avec  le  MoDem  .




http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/dorianhispa-lg.jpg

  Dorian  Hispa  s' est engagé au  MoDem  il y a trois ans ,  à  17  ans  !    Il est  8 ème  sur la liste des  Bouches-du-Rhône  pour les régionales .

    Photo   André - Paul  Jacques

     A seulement  20  ans ,   Dorian  Hispa  a déjà quelques années de politique derrière lui puisqu' il s' est engagé à  17  ans  !   Les  présidentielles  de  2007  l' ont convaincu de se lancer en soutenant le  Mouvement  Démocrate  derrière  François  Bayrou .   Il est aujourd' hui  8e  sur la  liste  MoDem  des  Bouches - du - Rhône  pour les régionales .



   -   Pourquoi  et  comment  êtes - vous  entré  en  politique  ?

   Dorian  Hispa  :   "  Ça date de 2007 ,  après les présidentielles .   Il y a eu un engouement assez fort pour  François  Bayrou  qui avait ,  je pense ,  créé une certaine dynamique ou du moins ouvert une nouvelle voie ,  une nouvelle alternative à la droite qui nous a fait du mal pendant tant d' années .

   Tandis que la gauche n' arrivait pas à se moderniser ,  à trouver des idées pour mettre en place une vraie alternative .   Tout cela m' a donné envie de m' engager .   Je pensais personnellement qu' en politique ,  on avait plus de moyens d' action que dans la vie associative .   Je me suis donc tourné vers le  Mouvement  Démocrate  fin  2007 .   J' avais  17  ans  !   A cet âge-là ,  on nous demande beaucoup d' aller à la rencontre des jeunes ,  qui accrocheront plus facilement avec nous ,  donc on va sur les marchés ,  on tracte . . .   On nous demande aussi beaucoup de réflexions sur la vision qu' ont les jeunes de la vie politique et surtout sur leurs attentes .

   Mais celui qui m' a vraiment donné envie de faire de la politique ,  c' est  Jean - Luc  Bennahmias  ( NDLR :  Député  Européen  MoDem ) .   J' ai trouvé en lui quelque chose de complètement différent des autres politiques que j' ai pu connaître .   C' est quelqu' un de simple ,  de très ouvert ,  qui agit pour l' intérêt de ses concitoyens et rien d' autre .


   -   Pensez - vous  exercer  la  politique  différemment  de  vos  aînés  ?

   D.  H.  :   Oui car on a une liberté de parole totale ,  n' ayant pas de mandat à défendre .   On ne se gênera pas pour dire ce qui ne va pas ,  proposer nos idées sans tabou ,  alors que les aînés font de la politique depuis longtemps et sont amenés à prendre des pincettes sur certains sujets .   L' avantage au  Mouvement  Démocrate ,  c' est qu' on nous fait confiance .   Ils savent qu' ils ont à faire à des jeunes assez compétents et dynamiques qui ne feraient pas n' importe quoi .   On va d' ailleurs vers eux pour demander des conseils ,  on a besoin d' apprendre ,  on est en formation permanente .   Mais quand on se sent d' agir seul ,  on le fait ,  en sachant que ça ne posera pas de problème .   On a un cadre qu' on essaie de respecter mais si on veut dévier on le fait sans gêne .


   -   Que  pensez - vous  des  nouveaux  moyens  de  communication  comme  les  réseaux  sociaux  ?

   D.  H.  :   Au  MoDem  on a plusieurs réseaux sociaux puisqu' on considère que la politique d' avant  ( le militantisme ,  tracts  et  affiches )  marche de moins en moins .   C' est vrai qu' en ce moment ,  et pas uniquement chez les jeunes ,  la majorité de la population est sur internet et les réseaux sociaux .   On essaie d' être actif  sur  Facebook ,  car c' est un système de pyramide :  d' amis en amis ,  on arrive à toucher le plus de jeunes possible .   Mais également par le  
réseau  social  qu' on  a  créé  qui informe toutes les personnes qui veulent connaître les idées du  Mouvement  Démocrate  et des  Jeunes  Démocrates .   On essaie d' être le plus présent possible sur la toile .


   -   Si  vous  deviez  ne  retenir  qu' un  épisode  de  ce  début  de  campagne ,  ce  serait  quoi  ?

   D.  H.  :   Le dernier souvenir un peu marquant que j' ai eu ,  c' est une réunion  à  Aubagne  où l' on a invité  Catherine  Levraud ,  notre  tête  de  liste  en  Provence - Alpes - Côte d' Azur .   On ne savait pas trop où c' était au départ ,  on a un peu galéré à trouver ,  on s' attendait à se retrouver avec  deux - trois  personnes .   Finalement on s' est retrouvé dans une petite salle bondée  où  plus de  50  personnes étaient aglutinées .   Ce fut un peu le lancement de notre campagne ,  même si l' officiel n' était pas encore prononcé .   On s' est rendu compte qu' il y avait du dynamisme .   On s' est vraiment senti soutenus ,  porté par un réel engouement . "


 

Propos  recueillis  par   Elodie  Carcolse   et   Anne - Sophie  Charvoz          





Tag(s) : #Régionales 2010

Partager cet article

Repost 0