Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

http://www.enerzine.com/UserFiles/Image/breve11141a.jpg

 

     Entre réduction du crédit d' impôts et moratoire pour les installations photovoltaïques de plus de 3 kW crête, l' image du secteur solaire a été largement écornée ces derniers mois.

 

Nous donnons aujourd'hui la parole à la société "France Panneaux Solaires", à travers son dirigeant qui tient à rétablir une certaine vérité concernant le photovoltaïque à destination des particuliers.

Tout d'abord, elle rappelle que malgré une situation fiscale et un climat tendu, l'investissement pour les particuliers reste néanmoins "très rentable, voir plus qu'auparavant", avant d'interpeller plutôt sur le côté positif des choses.

S’équiper en panneaux photovoltaïques ne coûte pas plus cher

« En 2006, quand l'aventure du photovoltaïque a commencé, un foyer devait débourser en moyenne 30 000 euros pour s'équiper. Les panneaux photovoltaïques coûtent 10 000 euros de moins à présent. En incluant la baisse du crédit d’impôts, il n'en reste pas moins qu'une installation photovoltaïque coûte en moyenne 6 000 euros de moins aux particuliers maintenant qu'il y a 5 ans. On oublie trop souvent de le dire » indique Franck Chevrel, PDG de France Panneaux Solaires.

Le rendement reste également souvent sous-estimé. Au bout de 20 ans, une installation photovoltaïque composée de produits de qualité et orientée au sud, rapportera en moyenne 45 000 euros aux particuliers s'étant équipés. Soit un rendement bien supérieur à n’importe quel investissement bancaire !

A destination des particuliers, la filière photovoltaïque génère de la richesse


« Il était cohérent que l'Etat baisse le crédit d'impôts accordé aux particuliers. Les prix des produits baissent, ils deviennent donc plus accessibles. Maintenir le crédit d’impôts dans de telles proportions n'a donc plus tout son sens. Ce sont les raisons invoquées et la rapidité de mise en place du dispositif qui sont à remettre en cause » indique Franck Chevrel.

Si les aides ont baissé pour les particuliers, il était cohérent que des modifications aient également lieu pour les installations de plus de 3kW, qui génèrent deux fois moins de richesse à la France que les installations à destination des particuliers.

Les coûts d'installation de panneaux se répartissent dans les deux cas entre les panneaux photovoltaïques eux-mêmes, la pose et le reste des produits, qui viennent d'Europe. Dans le cas des installations pour professionnels, la pose ne représente que 17% du prix total, contre 37 % pour celles des particuliers.

« Encore une fois l'annonce a été soudaine et inattendue, mais le gouvernement se doit d'être juste dans ses mesures. Il aurait été impensable d'impacter la filière du photovoltaïque à destination des particuliers sans impacter la filière professionnelle » conclut Franck Chevrel.

 

 

 

©  Enerzine.com          

 

 

 


Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0