Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




http://www.enerzine.com/UserFiles/Image/breve9015a.jpg


   L' Etat français publie ce matin de nouveaux tarifs d' achat de l' électricité solaire ,  tout en changeant les règles pour les projets déposées au cours des derniers mois .


   Il averti également qu' une bulle spéculative s' est constituée depuis le mois de novembre 2009 ,  à cause de l' effet d' anticipation du changement des tarifs  au  1er  janvier  2010 .   Aussi ,  le  Gouvernement  a décidé que les projets pour lesquels la demande d' achat de l' électricité a été formulée à compter  du  1er  novembre  2009  et  n' ayant pas fait l' objet d'une demande complète de raccordement au réseau public  le  11  janvier  2010  devront faire l' objet d' une nouvelle demande d' achat de l' électricité aux nouvelles conditions tarifaires .

 

   Au  1er  janvier  2010 ,  le tarif de  58 c€ / kWh ,  considéré par le gouvernement comme  " le plus élevé au monde " ,  est maintenu pour  les installations avec « intégration au bâti » ,  lorsqu' elles sont intégrées à des bâtiments d' habitation ,  d' enseignement ou de santé .   Pour les autres bâtiments  ( bâtiments de bureaux ,  industriels ,  commerciaux ,  agricoles ,   . . . ) ,  le tarif est fixé à  50 c€ / kWh .

   Les règles d' intégration au bâti sont améliorées ,  de sorte que ce tarif favorise les solutions architecturales et esthétiques les plus accomplies ,  et positionne les industriels et artisans sur un secteur innovant et à forte valeur ajoutée .   Ces tarifs d' « intégration au bâti » sont réservés aux bâtiments existants  ( à l' exception des bâtiments d' habitation pour lesquels des contraintes techniques et architecturales existent dans le neuf comme dans l' existant ) .

 

   Les installations avec  « intégration simplifiée au bâti »  pourront bénéficier d' un nouveau tarif ,  fixé à  42 c€ / kWh .   La création de ce nouveau tarif favorisera le développement du solaire sur les bâtiments professionnels  ( bâtiments industriels ,  commerciaux ,  agricoles ,   . . . ) ,  pour lesquels des solutions totalement intégrées au bâti ne sont pas toujours possibles .


   Les installations au sol pourront toujours bénéficier du tarif de  31.4 c€ / kWh .   En outre ,  pour les installations au sol d' une puissance supérieure  à  250  kWc ,  le tarif variera désormais  de  31.4 c€ / kWh  pour les régions métropolitaines les plus ensoleillées  à  37.7 c€ / kWh  pour les régions les moins ensoleillées .   Cette modulation géographique permettra une meilleure répartition des centrales solaires sur le territoire national .   Afin de garantir une bonne insertion environnementale des centrales solaires ,  de prévenir les éventuels conflits d' usage et d' améliorer la concertation locale ,  un décret  du  19  novembre  2009  ( Journal  officiel  du  20  novembre  2009 )  précise que ces installations doivent faire l' objet d' une demande de permis de construire ,  d' une étude d' impact et d' une enquête publique .


   Les formalités administratives sont simplifiées ,  avec la suppression des obligations déclaratives et du certificat délivré jusqu' ici par les  DREAL / DRIRE .   Seule une attestation sur l' honneur est désormais exigée pour déterminer le régime tarifaire applicable .


   Ces nouveaux tarifs seront maintenus inchangés jusqu' en 2012 .   Afin de donner une visibilité de long terme aux acteurs ,  le projet d' arrêté comprend une formule d' indexation dégressive des tarifs à compter de 2012 ,  qui permettra d' ajuster le niveau de soutien à l' évolution des prix générée par les évolutions technologiques .


   Ce nouveau dispositif tarifaire s' applique uniquement aux nouveaux projets .

Les projets faisant déjà l' objet d' une demande de contrat d' achat de l' électricité  avec  EDF  ou pour lesquels un contrat d' achat a déjà été signé continuent à bénéficier du régime tarifaire fixé en 2006 .


 

 

(  source  :   MEDDEEM  )          

 

 

     Lire  aussi          Achat  électro - solaire  :   le  secteur  agricole  mécontent         

 

 

 

 

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0